Les Salarié-es


Aujourd’hui Archijeux compte 3 salarié-es : Boris, Aline et Anaïs. Voici une petite présentation de chacun-e afin d’en savoir un peu plus sur elles-lui et leurs parcours :

 

p1080446

Boris Courtot

Amoureux du milieu artistique et culturel, Boris est investi depuis de nombreuses années dans des compagnies de spectacle vivant, essentiellement en tant qu’administrateur, pour défendre les projets de compagnies. Il a pratiqué le clown, le conte et le théâtre au sein de la Compagnie Le Labo et la Compagnie des Pépins à Metz ; Il fut à Lyon le metteur en scène de la Compagnie des Portes Ouvertes. Il a pourtant préféré s’installer aux commandes de la bonne marche des projets culturels. Après avoir présidé le Théâtre Universitaire de Metz, il s’engage dans un Master Métiers des Arts et de la Culture qui l’amène dès l’obtention de son diplôme à gérer un « Lieu d’Hydratation Ludique » à Crest. Aujourd’hui défenseur de l’objet ludique pour tou-te-s et partout, Boris continue de créer de nouveaux projets au sein de l’association Archijeux et d’accompagner des structures à la création de jeux en tous genres, dans une dynamique de formation et de transmission.

 

 

dsc_0088-copierAline De Bretagne

Oscillant depuis des années entre un travail social et diverses activités artistiques, une formation d’éducatrice spécialisée et un Diplôme Universitaire en Art et Créativité, Aline se plaît à créer des projets collectifs auprès de publics variés. Elle participe à la création d’une compagnie de spectacle vivant sur Grenoble dans laquelle elle codirige des projets de création en espace public. Aujourd’hui salariée d’Archijeux, elle développe le jeu d’expression auprès de publics en difficulté et porte des projets culturels en lien avec les habitant-es, notamment avec le Café Jeux Ambulant qui sillonne le territoire drômois pour inviter les habitant-es à un temps de jeu convivial.

 

 

dsc_0088-copierAnaïs Troulay

Anaïs s’est vite rendue compte que la voie royale « Classe préparatoire et Buisness School » ne lui correspondait pas. A la recherche de sens et de partage, elle décide d’appliquer ses compétences (gestion de projets, administration et communication) à l’Économie Sociale et Solidaire. Elle mène divers projets et évènements pour des associations solidaires (Raid humanitaire au Maroc ; fête de la musique solidaire à Montreuil ; expositions-conférences-ateliers sur un village d’Amazonie à Nantes, Rennes, Paris…). Voyageuse et créatrice, elle aime co-construire des projets humains fondés sur des envies non-lucratives et ancrés sur un territoire. A Archijeux depuis décembre 2012, elle continue son action et souhaite vivre et faire vivre la cité ensemble.