La Charte


CHARTE DU CAFE JEUX
ARCHIJEUX

L’association ARCHIJEUX est agréée Jeunesse et Éducation populaire par la direction départementale de la cohésion sociale.

Selon l’article 8 de la loi n° 2001-624 du 17 juillet 2001,
“L’agrément est notamment subordonné à l’existence et au respect de dispositions statutaires garantissant la liberté de conscience, le respect du principe de non-discrimination, un fonctionnement démocratique, la transparence de la gestion, et permettant […] l’égal accès des hommes, des femmes et des jeunes aux instances dirigeantes. […]
De plus, l’association doit faire preuve de sa capacité à préserver son autonomie vis à vis de ses
partenaires associatifs, administratifs et politiques. […]
Les buts de l’association et ses activités doivent toucher à la formation globale des hommes et des
femmes, à leur épanouissement et à leur prise de responsabilité dans la vie civile comme dans la vie
personnelle.”

ARCHIJEUX accepte les demandes de prestations des personnes morales et physiques dans la mesure où il n’y a pas d’incompatibilités entre leurs actions et les principes énoncés ci-dessous.

ACCUEIL
Le lieu est ouvert à toutes et tous sans distinction de genre, d’âge, d’origine…
La rencontre de l’autre, intergénérationnelle et interculturelle est encouragée.
Les différences sont accueillies et respectées.
La convivialité et la bienveillance sont au cœur des pratiques et des activités de l’association.
Les initiatives individuelles sont les bienvenues si elles sont en accord avec les décisions collectives.

ÊTRE ACTEUR
Des moyens sont mis à disposition pour que chacun-e puisse participer à la vie de l’association.
Les adhérent-es sont invité-es à prendre part aux décisions de l’association.
Chacun-e est essentiel dans la vie de l’association : adhérent-es et salarié-es portent la responsabilité du projet associatif.
L’action des bénévoles est reconnue et valorisée notamment par des actions de formations.

PRIMAUTÉ DU COLLECTIF
Les instances fonctionnent selon un mode de décision collégiale et organisent le travail en commissions.
Le partage des compétences est encouragé entre les salarié-es, les bénévoles et les adhérent-es.
La dynamique et la volonté collective sont privilégiées sans négliger la pluralité des points de vue
individuels : le consensus est recherché après positionnement des différentes parties.

ENGAGEMENT DANS LA VIE DE LA CITÉ
Des actions sont développées pour aller à la rencontre des habitants : prestations à l’extérieur, animations dans la cité, événements.
L’ancrage sur le territoire et les partenariats avec les acteurs locaux sont recherchés.

REVENDIQUER LE JEU
Le jeu est accessible et libre. Jouer est une fin en soi.
Le jeu est considéré comme outil d’émancipation : faire ensemble, se positionner, expérimenter, ressentir, se confronter, apprendre…mais aussi respecter les autres, le cadre, les règles du jeu.
Le jeu est source de plaisir : rencontrer, gagner, perdre, imaginer, créer…

dessin-jeu